lundi 17 février 2014

On ne joue pas avec la nourriture ... (le lait maternel en fait)

... Sauf ici, où l'on s'accorde un petit vrai ou faux sur l'allaitement.

Un long moment que j'hésitais, tergiversais à vous faire ce post mais me voici décidée ...
Il faut bien le dire, dans mon entourage, y'a des bébés partout ! Et la question de l'allaitement se pose souvent, alors je voulais vous donner un aperçu de mon expérience.
Évidement, tout ce que je vous dis ici n'a pas vocation de vérité absolue, ni de vision médicale, c'est juste mon ressenti, et un peu celui de mes amies qui allaitent aussi.

Au départ, je ne voulais pas spécialement allaiter et puis de fil en aiguille je me suis dis « pourquoi pas ». J’ai commencé sans me mettre trop la pression en me disant que je verrais bien. Quelques péripéties, incertitudes et conseils plus tard, j’allaite toujours et je suis super fière de moi. Mon fils est en pleine santé et moi aussi.

Attention, je ne juge pas les mamans qui ont fait le choix ou pas d’ailleurs de donner du lait artificiel, chacun sa vie et je la respecte.

1 - Le lait artificiel c'est meilleur
Faux et archi faux
"L’allaitement maternel est l’un des moyens les plus efficaces de préserver la santé et d’assurer la survie de l’enfant. Si chaque enfant était mis au sein dans l’heure qui suit la naissance, si on ne lui donnait que du lait maternel pendant les six premiers mois et si l’allaitement maternel était maintenu jusqu’à l’âge de deux ans, on sauverait près de 220 000 vies d’enfants chaque année. L’OMS promeut activement l’allaitement maternel, considéré comme la meilleure alimentation pour les nourrissons et les jeunes enfants." 
Ce n’est pas moi qui le dis, ce sont les recommandations de l'OMS -plus d'info ici-
En bref, le lait maternel est hypoallergénique, digeste, bourré d’anticorps, naturel, toujours à porté de main, économique sans oublier le lien privilégié et le temps passé avec votre bébé.

2 - L'allaitement ça fatigue
Vrai & Faux...
Faux : La période post grossesse est une période fatigante. D'un seul coup, vous devez vous occupez de vous même, de votre premier enfant (à savoir votre conjoint/mari/partenaire qui va mourir d'un mal de gorge) ET, nouveauté, d'un petit bout de chou. 
Et il a besoin de beaucoup d'attention... Alors quand il dort vous dormez aussi ou vous faites ce que vous n'avez plus le temps de faire, anti chubaka sur les jambes, les ongles, s'occuper de la maison, du linge, etc. Des études révèlent que le niveau de fatigue n'est pas plus élevé chez les mamans allaitantes que chez les non-allaitantes.
Vrai : Et l'allaitement dans tout ça ? Cela fatigue, parfois... Au début, j'étais éclatée par certaines tétées mais pas toutes et puis au fur et à mesure c'est de plus en plus naturel et ça ne fatigue pas plus que de préparer un bib... Vous prenez votre rythme en fait et votre bébé aussi. Évidement il n'y a que vous qui pouvez lui donner y compris la nuit donc oui vous êtes la seule à vous levez (arrêtez de rêver, le papa va se lever les deux premières nuits pour vous soutenir mais après vous aurez de la peine de le réveiller !).

3 - L'allaitement met le papa de côté
Faux
Et je n'affirme pas cela tout seule mais avec le consentement de monsieur. Il y a beaucoup de moments privilégiés entre un père et son enfant et heureusement que cela ne se limite pas au repas. Le bain, l'éveil, le réveil, la toilette, il y a pleins de moments privilégiés. Et s'il veut absolument lui donner un biberon, c'est simple, tirez votre lait, il sera ravi de se lever à 3h du mat’ pour lui donner à manger !

4- L'allaitement ça fait mal
Faux
Franchement, vous avez accouché ? Donc l'allaitement c'est easy puissance 50 ! Le tout est de bien positionner votre bébé. Retenez : oreille, épaule, fesse alignées. Une fois que vous captez le système ça roule. Les premiers jours, c'est impressionnant, j'étais un peu complètement gauche, pas sûre de ce que je faisais mais au bout de quelques jours, le coup de main est pris.
Deuxième chose à retenir : la confiance en soi !
Votre meilleur allié sera une crème à la lanoline (la lansinoh) à appliquer après les tétées pour éviter les crevasses. J'en ai mis le premier mois. Mais le meilleur cicatrisant est le lait lui même, donc appliquer en un peu quand ça déborde.

5 - Et si je n’ai pas de lait
Il y a très peu de mamans qui ne "peuvent" pas allaiter. Les baisses de lactations sont possibles mais rarement le "pas" de lait. Il y a des moments traîtres. Vous vous apercevrez qu’autour de vous, en général, les mamans arrêtent autour d'une semaine ou un mois.
Ce sont les périodes dites de "pic de croissance". Elles interviennent au bout d'une semaine, un mois et trois mois environ. Dans ces périodes, votre bébé va réclamer à manger tout le temps, pendant environ 24-48 heures. Et la première question que l'on se pose : "que ce passe t'il, il a faim, je n'ai plus de lait".
C'est juste normal, bébé se prépare à grandir et "dit" à votre corps qu'il va devoir produire plus. Donc pas de panique c'est normal... Restez sur le canapé avec bébé et attendez que ça passe !
La fatigue ou des petits coups de mou peuvent être responsable d'une baisse de lactation ou d’une impression de baisse de lactation, ayez confiance en vous tout ira bien ! Votre amoureux est la lui aussi pour vous soutenir et le mien a été au top, il m'a toujours soutenue, encouragée et c'est super important.
Les associations pro allaitement, répondent à beaucoup de questions là dessus, je ne les ai jamais contacté mais vous pouvez le faire, je vous mets les coordonnées en bas.
Il faut savoir aussi que les bébés allaités prennent en général du poids moins rapidement qu’au lait artificiel (normal dans le lait maternel, y’a pas d’huile de palme). L’OMS a publié des courbes de poids propres aux enfants allaités, voici les liens pour les filles et les garçons. Personnellement, mon fils est en haut des courbes de croissance "normales" donc encore une fois, chaque cas est différent.

6- L'allaitement ça aide à perdre du poids
Pour moi vrai
Je peux le dire maintenant, j'ai pris 20kg pendant ma grossesse et j'en ai perdu 25.
C'est bon vous êtes convaincues ?
Et sans faire de régime. De toute façon en allaitant ce n'est pas possible, il fait manger pour vous et votre bébé.

7- Allaiter ce n’est pas pratique
Faux
A bon parce que c'est pratique de trimbaler une boîte de lait, des bibs, un stérilisateur et un pack d'Evian pour partir en weekend ? Moi perso j'ai tout sur moi, toujours à bonne température et toujours prêt à l'emploi ! Alors je ne suis pas du genre à allaiter en public, par pudeur tout simplement, et je ne l'ai jamais fait. Du coup je trouve toujours un endroit a l'abri des regards et c'est plutôt facile en fait. Pour les voyages en voiture par exemple, je prends un long chèche ou une futah qui permet de me couvrir sur une aire d'autoroute.

8- En allaitant on ne peut pas sortir
Vrai et faux
C’est sur que les premiers mois de sa vie, ne rêvez pas. Après rien ne vous empêche de tirer votre lait et de le laisser à la personne qui gardera votre enfant. Mais boire un litre de Grey Goose, oubliez vite, l’alcool passe dans le lait, comme les drogues ou la cigarette. Chaque personne le vit différemment, moi j'ai eu un peu beaucoup de mal à laisser mon fils mais c'est encore une fois très personnel.
Pour le tire-lait et les biberons pour bébés allaités, je vous conseille très vivement la marque Medela. J'en ai testé un autre (kitett) et il n'était ni pratique, ni confortable.

9 - Les bébés allaités mettent plus de temps à faire leur nuit
Faux
Disons qu’entre 3 et 6 mois, un bébé est visiblement capable de faire ses nuits (le terme nuit ce n’est pas du 20h-10h, mais 5-6 heures d’affilés au début).
Vous aurez toujours des extrêmes dans votre entourage mais pour mes amies et moi, nos bébés ont commencés à faire leurs nuits vers 1 mois et demi puis 12 heures sans broncher vers 3 mois. Et non, nous n'avons pas fait du co-dodo même le premier mois. Mon fils a toujours dormi dans son lit et dans sa chambre et je me levais 2-3 fois par nuit max.

10 - Allaiter c’est le meilleur pour la maman et le bébé
VRAI !
Pour le bébé, je pense que vous avez compris les bienfaits du lait maternel.
Pour la maman, l'allaitement maternel permet d'un point de vue médical, de réduire les risques des cancers du sein et du col de l'utérus et de diminuer le risque de l'ostéoporose.
Le papa a un rôle super important a jouer dans le sens ou c'est vous qui avez la "toute-puissance" pour nourrir votre enfant, ça met la pression quand même. Alors son soutien et ses encouragements sont a mon sens autant important que la confiance en soi.


Si vous voulez me posez des questions plus perso et/ou en privé, n'hésitez pas je me ferai une joie de vous répondre !


----------------------
Plus d’info sur le site de l’Organisation Mondiale de la Santé -OMS- 

Association pour l’allaitement maternel

Info sur les médicaments interdits ou à éviter pendant la grossesse et l’allaitement via le centre de référence sur les agents tératogènes -CRAT-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire