vendredi 21 octobre 2011

Liberté

Le 20 octobre 2011 résonnera à jamais dans le cœur des lybiens.
Hier, le dictateur, Mouammar Kadhafi est mort.
Enfin, après 42 année de dictature.
Rappelez-vous qu'à travers l'histoire il y eut des tyrans et des meurtriers qui pour un temps, semblèrent invincibles. Mais à la fin, ils sont toujours tombés. Toujours..."
Mohandas Karamchand Gandhi (1869.1948)

Un peu d’histoire
Dans les années 50 (24 décembre 1951), la Lybie est le premier Etat du Maghreb à obtenir son indépendance.
Puis viens la raison d’un des plus grands maux du siècle dernier : le pétrole.
En 1956, un premier forage est effectué. 10 ans après, le pays exporte 58,5 millions de tonnes d'or noir.
Il faut peu de temps à Mouammar Kadhafi, un capitaine de l’armée, à prendre le pouvoir : nous sommes en 1969.

Communauté internationale
D’abord déchu par la communauté internationale, Mouammar Kadhafi s’entoure ensuite de nombreux « partisans », malgré sa dictature.
Rappelons qu’il est venu en visite officielle, le 10 décembre 2007, journée internationale des droits de l’homme, en France. Installant son harem dans les jardins de l’Elysée… 

©Dessin de Barrigue paru dans Le Matin(Lausanne)



Enfin, le printemps arabe arrive.

Surtout, soyez toujours capables de ressentir au plus profond de votre cœur n'importe quelle injustice commise contre n'importe qui, où que ce soit dans le monde. C'est la plus belle qualité d'un révolutionnaire. Ernesto "Che" Guevara (1928.1967)

La Tunisie, l’Egypte et enfin la Lybie.
Le 13 février 2011, Benghazi, la deuxième ville du pays s’embrase.
Pourtant le dictateur ne renonce pas. Il évoque des bains de sang contre les révolutionnaires.
Le 23 aout, le quartier général de Kadhafi à Tripoli tombe entre les mains des rebelles.

Dans plusieurs villes du pays  les pro Kadhafi restent actifs.
Bani Walid est libérée le 16 octobre et Syrte le 20 octobre 2011.

C'est en tentant de fuir Syrte, sa ville natale dans laquelle il s'était réfugié, que le dictateur trouvera la mort après l'attaque de son convoi.

La Lybie est libre … enfin.
 © AFP

 ©Le Monde

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire