lundi 9 avril 2012

La Fée des Plis


Aujourd'hui, c'est créateur.
Rencontre avec Charlotte, créatrice de la Fée des Plis ... Son site est par ici

Comme avec Chloé, Charlotte vous propose en exclu un code de réduction pour son site, moins 20% à la clé : BCB042012

- Charlotte, raconte nous comment tout cela à commencer ...
Comment répondre à ça ! Pour ce qui est de la création, ça remonte à très loin, j’ai toujours été fascinée par les Arts du plus loin que je me souvienne. Plus jeune je dessinais et peignais beaucoup puis petit à petit je suis arrivée à la 3D.
Pour ce qui est de « La fée des plis », tout est parti d’une plaisanterie qui a pris des proportions que je n’avais pas vraiment prévu. Quelques bijoux vendus lors d’une brocante et deux ans plus tard je postulais à des salons de créateurs.
 Je trouve tout ça très grisant et riche d'expériences.



- Quelles sont tes sources d'inspirations ?
Elles sont très variées, je trouve des idées aussi bien dans les diagrammes d’origami qui vont s’imposer d’eux mêmes, que dans la rue lorsque je croise quelqu’un avec des bijoux, des formes qui me plaisent ou dans le milieu de la haute couture et de la joaillerie. Hier encore lors d’une conférence à laquelle je participais j’ai vu une femme dans le public avec un sautoir très fin et original, je pense qu’il va probablement m’inspirer pour les prochaines pièces que je confectionnerai.
A coté de ça, je pense que mon travail est surtout très influencé par le milieu artistique. Des pièces comme celles de Lalique par exemple qui sont de véritables œuvres d’art, des objets intemporels, d’une finesse et d’une originalité incroyable, me donnent une ligne de conduite, une perfection à laquelle j’aspire très modestement.
Pour finir, il ne faut pas oublier que le papier est aussi une matière singulière dont les textures imposent des volumes que l’on n’attend pas forcément, ce qui donne souvent des résultats improbables et intéressants.


- Comment as tu appris l’origami ?
Durant mes études je suis tombée sur une petite boutique qui vendait des boucles d’oreilles avec des grues miniatures ; et oui je n’ai rien inventé ; ça m’a bluffé, ces plis étaient d’une telle finesse que j’ai eu envie d’apprendre à les reproduire.
On ajoute à cela des cours d’histoire de l’art un peu soporifiques et voilà comment j’ai essayé de plier ma première grue avec un copain de promo. Un grand moment, il m’aura quand même fallu quatre heures de cours sur Fragonard et une soirée en tête à tête avec du papier machine ! Je ne suis pas fière mais il faut le dire, les diagrammes ne sont pas toujours simples à comprendre pour la néophyte que j’étais à ce moment là ! Aujourd’hui je ne suis pas une référence en matière d’origami mais j’arrive plus facilement à mes fins.

- Quelles sont les bijoux que tu préfères faire ?
Je n’ai pas vraiment de bijoux préférés. Ca marche plutôt dans le sens inverse, j’ai des pliages de prédilection de je détourne en fonction de ce que je veux réaliser. La boule en 3D par exemple est un pliage que j'adore, elle est très raffinée, très solide et très sobre en même temps.

- Est ce qu'aujourd'hui tu peux vivre de ta passion ?
Non mais je ne fais pas non plus ce qu’il faut pour. Je pourrais me consacrer qu’à ça, courir les salons et optimiser ma visibilité se le net (quoi qu’elle ne soit déjà pas mal, merci à mon webmaster de talent). A coté de ça je suis Art-thérapeute, c’est un chouette métier qui s’accorde très bien avec la création. Ces deux activités me nourrissent même si l’on est dans des registres différents. Et puis il y a tellement de choses qui m’intéressent, j’aime justement que ça reste une passion et pas avoir de contraintes de rentabilité, car il n’y a rien de tel pour tuer la créativité, enfin pour moi.

- Comment envisages tu l'avenir pour La Fée des Plis ?
Je ne sais pas vraiment, pour l’instant l’état des choses me convient, je peux travailler à mon rythme au grés de mes envies et inspirations. Peut-être que ça évoluera vers d’autres formes ou d’autres matériaux qui sait. Je suis assez curieuse et les recherches que je fais me poussent à vouloir tester plein de choses comme la fabrication du papier, la sculpture, la papeterie … Tout ça c’est sans fin, ça laisse de la marche de manœuvre, rien est figé.

- Des boucles d'oreilles, collier, bracelet, comment envisages-tu la suite ?
En ce moment je travailler sur des Ikebanas (sculptures de fleurs) en papier, je fais un va et vient entre bijoux et décoration, ce qui me permet de ne pas trop m’essouffler, c’est un peu le système des vases communicants. Je vais tester des formes en bijoux qui me donnent des idées pour la décoration et inversement.

- Où peut on te retrouver ?
Pour l’instant, trois boutiques vendent mes pièces, à Lyon : Mathùvù, Rue de la Charité, Lyon 2 et Entrée en matière, Rue des charriots d’Or, Lyon 4. A Reins : Le jaseur de bohème

En projet (en exclu ! ) chez les Audacieuses, Lyon 1er , ça devrait normalement se mettre en place dans le mois de juillet.

Crédits photos : La Fée des Plis, merci de ne pas les utiliser sans son autorisation.

2 commentaires:

  1. Merci pour la découverte de cette créatrice, Aurélie ^^
    J'avais déjà vu ce genre de bijoux au Forum des Halles à Paris, et du coup je pensais que c'était la même créatrice mais en fait non ;-)
    Bises et belle semaine <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Charlotte fais de très belles choses ! N'hésite pas à consulter son site régulièrement, elle va bientôt mettre de nouvelles créations ;-)

      Supprimer