jeudi 11 avril 2013

Les greffes et le don d'organe


Un moment que je souhaitai en parler ici mais difficile à amener comme sujet.

Le retour d'Eric Abidal dans le championnat de football espagnol est une bonne actualité pour évoquer les greffes et le don d'organe. Ce cher Eric a été transplanté du foie il y a un an. Et même s'il n'a pas joué hier c'est un petit miracle, explications...

Youhou sujet de dingue, sortez les ponpons ! 

Les greffes ou transplantations, kesako ???
En médecine, une greffe ou transplantation est une opération chirurgicale consistant à remplacer un organe malade par un organe sain, appelé « greffon » ou « transplant » et provenant d'un donneur.

Toutes les infos utiles sont sur le site de l'agence de biomédecine, par ici.
Je ne suis pas médecin donc cet article n'a pas vocation de cours magistral.

On peut remplacer pleins d'organes, en numéro un les reins, en deuxième position le foie comme notre footballeur, mais aussi les poumons, le cœur, le pancréas, la cornée, etc.

Et le donneur peut être soit mort, appelons un chat un chat, soit vivant, et oui ! 

Avec un donneur vivant, non le cœur ce n’est pas possible ! Le foie par exemple a la faculté de "repousser", donc vulgairement on en coupe un bout sur le donneur et le met sur le malade et hop ça repousse ! Nous pouvons aussi vivre avec un seul rein. Ces transplantations de vivant à vivant n'étaient possibles qu'entre les personnes d'une même famille mais depuis une révision de la loi de bioéthique de juillet 2011, le cercle des donneurs a été élargi.

Avec un donneur mort. C'est un peu glauque mais la finalité mérite de se poser la question et d'en parler à ses proches. 
Explications.
Pour pouvoir greffer, et donc récupérer les organes vivants, il faut que la personne soit, soit en arrêt cardiaque, soit en mort dite encéphalique : c'est à dire que le cerveau est définitivement mort mais le reste des organes continuent de fonctionner. Ce sont des décès rares, moins de 1% en France.
Une fois que la mort encéphalique est prononcée, le médecin demande à la famille si oui ou non ils souhaitent autoriser le don d'organe. D’où l'importance d'en parler avec ses proches. 

Pas la peine d'y passer tous ses repas de noël, juste leur donner votre décision et avis. 
Une mort peut sauver quelques personnes, je trouve cela assez poétique non ? 
Cette article n'a pas vocation à convaincre ni à juger, juste à en parler.

La pénurie d'organe est un problème considérable et je rappelle quand même que la vente et l'achat d'organe sont évidemment interdits en France.

Parlons-en !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire