jeudi 4 septembre 2014

Dossier : detox cheveux - préambule

Chaleur, coloration chimique, silicone, grossesse, sulfates, au secours la moumoute. 
Mes cheveux ont bien souffert et encore je ne vous parle pas des années décoloration.

Le constat est sans appel, j'ai les cheveux très très abîmés.

A mon sens, deux raisons principales : 
- les colorations chimiques au moins tous les mois. J'ai des cheveux blancs depuis que j'ai 20 ans environ et à cet âge là, le "poivre et sel" au féminin n'est pas très en vogue. J'achetais mes colorations en grande surface, sans réelle préférence donc j'en ai testé des dizaines. Et comme je n'achetait jamais la même teinte dans la même marque, je colorais l'ensemble de ma chevelures, outchhh...
- le lisseur et CurlSecret : je ne sortais presque jamais sans avoir fait l'un ou l'autre, voir les deux. Les cheveux étant gainés je ne me rendait pas forcément compte de leur état de décomposition. 

Et puis un jour, j'ai dit STOP ! Avec le soutien de ma belle sœur qui a été un peu dans le même cas que moi. Résultat : cela fait bien un mois que je n'ai pas touché à mes cheveux. Ils sont libres comme l'air. Et j'ai voulu aller un peu plus loin. 

Voici donc la démarche envisagée : 
- coloration végétale et si possible bio (tant qu'à faire) 
- lisseur et boucleur occasionnels
- et puis tant qu'à faire aussi, je me sépare de mes shampoings, masques et autres produits bien chimiques (franck provost, tigi, l'oreal et autres) et je passe au végétal et bio (toujours si possible) 
- je me prévois aussi une séance coiffeur, pour couper ce qui ne peut être réparé. 

J'ai beaucoup lu le blog "les cheveux de mini", par ici.

Vu aussi la tendance low ou no pow (moins ou plus de shampoing) mais comme le disait la journaliste du magazine Elle, une rechute 100% Fructis me pend au nez direct. 

Voilà je vous ferais suivre mes péripéties Detox cheveux, on verra bien si je retrouve ma moumoute soyeuse et bouclée ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire